l’évaluation monétaire des noms de domaine au cœur des débats

Alors qu’une récente étude du cabinet EY Ricol Lasteyrie Corporate Finance a démontré que 71% de la valeur boursière des entreprises cotées au CAC40 provenait du capital immatériel, il semble temps de trouver des méthodes pour estimer la valeur des actifs qui le compose. C’est d’ailleurs pour cette raison que d’importants débats sont actuellement menés quant à l’ évaluation monétaire des noms de domaine.

Le nom de domaine, l’actif immatériel majeur pour une entreprise ?

Si, pendant longtemps, la marque est apparue comme le principal actif immatériel détenu par une entreprise, elle tend aujourd’hui à être rejointe par le nom de domaine.

En effet, marque et nom de domaine sont souvent étroitement liés. Preuve en est, avant de déposer une nouvelle marque, toute entreprise vérifie auprès d’un registrar fiable que le nom de domaine correspondant est disponible.

Aussi, parce qu’il est devenu un actif incorporel incontournable pour les entreprises, le nom de domaine intéresse l’administration fiscale. Il faut dire que s’il génère « une source de profit pérenne » et qu’il peut être cédé si l’entreprise le souhaite, sa valeur doit apparaître au bilan d’une société.

Le Conseil d’Etat a ainsi condamné eBay à inscrire le nom de domaine ebay.fr dans la comptabilité de sa filiale française. Valorisé à 4,7 millions d’euros, il a contraint l’entreprise américaine à payer davantage d’impôts en France.

La difficile évaluation monétaire des noms de domaine

Alors qu’il n’existe pas à ce jour de méthode d’évaluation monétaire des noms de domaine, il semble temps de se pencher sur la question.

En effet, bien que les théories autour de la valeur d’une marque soient nombreuses, la valeur d’un nom de domaine ne semble pas pouvoir se déterminer de la même façon. Les méthodes retenues pour l’évaluation monétaire des noms de domaine se doivent effectivement d’être scientifiques et de s’inscrire dans la durée.

Il faut dire qu’il est hors de question de commettre une erreur dans le calcul de la valeur d’un nom de domaine pour une entreprise. La fiabilité de l’évaluation monétaire des noms de domaine est indispensable pour apporter un aperçu fidèle du patrimoine d’une société et permettre aux Directeurs financiers de sécuriser tant sur le plan comptable que fiscal ces actifs incorporels si importants pour une entreprise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *