The Pirate Bay vendu pour 5,5 millions d’euros ?

SOURCE – Article : Alexandre Laurent / Clubic

L’éditeur suédois Global Gaming Factory X (GGF) vient d’annoncer son intention de se porter acquéreur du site The Pirate Bay, pour un montant de 60 millions de couronnes suédoises, soit environ 5,53 millions d’euros. Objectif : donner une seconde vie, parfaitement légale cette fois, au célèbre site de partage de liens .torrent, qui figure aujourd’hui dans le top 100 des adresses les plus visitées au monde, et totaliserait plus d’un milliard de pages vues par mois.

« Pour perdurer, The Pirate Bay a besoin d’un nouveau modèle économique, qui satisfasse les exigences et les besoins de toutes les parties, fournisseurs de contenus, opérateurs, utilisateurs finaux et justice. Les créateurs et fournisseurs de contenus doivent pouvoir contrôler leurs contenus et être rémunérés pour ces derniers », annonce dans un communiqué Hans Pandeya, PDG de GGF.

Après des mois de tourmente judiciaire ayant conduit à la condamnation des quatre administrateurs du site, The Pirate Bay devrait donc se racheter une conduite sous l’égide de GFF, et servir à la distribution de contenus numériques légaux. GGF, société suédoise initialement spécialisée dans les solutions logicielles à destination des cybercafés, ne précise pas pour l’instant quelle sera la nature des services proposés sur thepiratebay.org : gratuits et financés par la publicité, payants ?

Sur son blog, l’équipe qui administre aujourd’hui le site confirme que The Pirate Bay « pourrait » être vendu, et indique que l’argent ainsi accumulé ira à une fondation consacrée à la défense de la liberté d’expression et de l’ouverture sur Internet. Ses membres devraient quant à eux renforcer leur engagement politique.

A ceux qui s’étonneraient du montant de la transaction, étonnamment bas pour un site qui compterait 25 millions d’utilisateurs mensuels, l’équipe indique que la principale motivation n’est pas l’argent, mais la volonté de confier TPB à un repreneur digne d’intérêt.

« Beaucoup de gens sont inquiets. Nous ne le sommes pas et vous ne devriez pas l’être non plus », rassure l’équipe TPB sur son blog officiel. « Si les nouveaux propriétaires font des conneries avec le site, plus personne ne l’utilisera. C’est la meilleure assurance que l’on puisse avoir que le site continuera à fonctionner de la façon dont nous le voulons tous », ajoute-t-elle.

Dans le même temps, GGF annonce l’acquisition de la société Peerialism, éditrice de plateformes de distribution dématérialisée, pour un montant de 100 millions de couronnes (9,23 millions d’euros). Le rachat de The Pirate Bay pourrait être bouclé dès le mois d’août, laisse entendre GFF. Il reste toutefois conditionné à la levée des fonds nécessaires.

SOURCE – Article : Alexandre Laurent / Clubic

DivX fait le ménage dans les .divx

SOURCE : Stéphane Long / 01Net

La société américaine a demandé à plusieurs sites français de cesser d’utiliser la marque DivX dans leur adresse Web. C’est la fin des adresses contenant le terme divx.

On n’utilise pas le nom d’une marque sans suivre certaines règles. Les Webmasters d’une dizaine de sites français viennent de l’apprendre à leurs dépens. Ils avaient en commun des noms de sites comportant le terme « DivX », une marque déposée par la société américaine DivX, Inc, à l’origine du célèbre format de compression vidéo.

Dans les prochains jours, ils vont devoir renoncer à leur nom de domaine au risque d’être reconnus coupables de contrefaçon, une peine punie d’amendes allant jusqu’à 300 000 euros et jusqu’à trois ans de prison. Ironie du sort, le format DivX est lui-même massivement exploité à des fins de piratage sur le Web depuis plusieurs années.

L’affaire a été révélée ce vendredi par le site Zataz.com. Plusieurs Webmasters impliqués nous ont confirmé avoir reçu dans la semaine un courrier émanant du cabinet d’avocat parisien Kopacz, et leur demandant de « cesser tout usage de la marque “DivX”, de procéder à la radiation du nom de domaine ».

C’est le cas des sites divx-plus.com et divxtoplist.com, qui vont prochainement disparaître de la Toile. « Je n’ai pas d’autre choix que de faire ce qu’on me demande si je ne veux pas être poursuivi, explique le Webmaster de divx-plus.com. Je vais utiliser un autre nom de domaine, mais je vais sans doute beaucoup perdre en référencement. Cet internaute a cependant été surpris de ce courrier. J’exploite ce nom de domaine depuis 2005 et je n’avais jamais été inquiété, jusqu’à présent. »

Victimes collatérales

La société DivX est pourtant coutumière du fait. Elle a déjà remporté en 2007 un procès contre la société JPF, grossiste en lecteurs de DVD et exploitant de la marque HB. Un autre procès est en cours contre Demsa, distributeur de la marque Akai. DivX lui reproche de faire référence à DivX sur ses platines alors qu’elle n’a jamais conclu d’accord de licence avec elle. Le jugement est actuellement en appel, mais DivX a obtenu gain de cause en première instance, le Tribunal de grande instance de Paris reconnaissant que la « marque DivX était notoire et que l’usage non autorisé de la marque DivX par les tiers était illicite ».

Pour Maître Lacker, avocat au cabinet Kopacz, « le juge a reconnu que DivX ® luttait efficacement pour préserver le caractère distinctif de sa marque ». Les sites visés aujourd’hui seraient ainsi des victimes collatérales de cette affaire judiciaire, dont les enjeux financiers sont importants.

« Une société comme DivX ® doit régulièrement engager des actions pour préserver sa marque, justifie Maître Lacker. On ne peut pas laisser penser aux internautes que certains contenus et services proposés sur de tel sites ont un rapport avec DivX alors que ce n’est pas le cas. Il y a un risque de confusion ». DivX ne veut pas non plus se retrouver dans la situation de SFR. En février 2008, la société française perdait le monopole de la marque Texto, dont elle était pourtant à l’origine.

Consulter les règles d’utilisation de la marque DivX sur le site de la société.

SOURCE : Stéphane Long / 01Net

Microsoft propose une nouvelle version de son outil de recherche de mots clés pour Excel

SOURCES : Abondance

Microsoft Advertising Intelligence est un plug-in pour Excel qui vous permet de rechercher des mots clés pour vos campagnes de liens sponsorisés (mais aussi pour votre référencement naturel) au travers de différents filtres : tendances, historique, comportement des utilisateurs, etc…

Microsoft Advertising Intelligence (anciennement adCenter Add-in pour Excel, lancé en août 2008) est un outil de recherche de mots-clés et d’optimisation intégré à Microsoft Office Excel 2007, basé sur l’historique et les données prévisionnelles de Live Search / Bing et des requêtes MSN.

Microsoft Advertising Intelligence fournit des propositions de mots-clés, d’enchères, et des indicateurs-clés de performance vous permettant d’optimiser votre rentabilité pour vos campagnes de liens sponsorisés.

Cet outil de planification de campagne vous fournit plusieurs outils :
– Utiliser la fonction de recherche de mots-clés intégrée à Excel.
– Obtenir des listes de mots-clés pertinentes basées sur les tendances et l’historique de requêtes des internautes.
– Estimer et déterminer rapidement la valeur potentielle de votre campagne.
– Recueillir des informations sur les tendances et l’historique des comportements des internautes Live Search / Bing via la fonction de recherche de mots-clés sur Excel.

Microsoft Advertising Intelligence génère ainsi des données permettant de gérer vos campagnes :
– Vous pouvez planifier et optimiser vos campagnes en vous basant sur le comportement de vos clients potentiels.
– Vous pouvez allouer votre budget en fonction des thématiques qui ont le plus fort potentiel.
Cet outil est utile dans le domaine des liens sponsorisés mais peut aussi être pris en compte dans une optique de référencement naturel. A noter, pour l’anecdote que la page qui présente cet outil sur le site de Microsoft parle encore de Live Search et n’a pas été modifié pour Bing, nouveau nom du moteur de recherche « maison » 🙂

Microsoft Advertising Intelligence
Source de l’image : Microsoft

Plus d’infos :
– http://advertising.microsoft.com/france/Microsoft_Advertising_Intelligence

SOURCES : Abondance

Netissime – Hébergement, Nom de Domaine, Référencement et E-Commerce

Publi-Reportage paru dans PC Expert de Février 2009

Pour cette rentrée 2009, Netissime nous expose les évolutions importantes du groupe, tant en terme de solutions géographiques avec le développement des extensions, qu’avec l’élargissement de l’éventail de solutions apportées et de leurs prix abordables…

Quelles sont les nouveautés de cette rentrée 2009 ?

1.Un choix d’extensions élargi :

Tout d’abord, Netissime propose désormais aux internautes d’enregistrer leur nom dans plus de 50 extensions et d’étendre leur présence aux quatre coins du globe : en Europe (.FR, .IT, .DE, .BE, .CH ; .GR, .PT, .RE, .MC, .RU…), en Amérique (.CA, .US, .AR, .BO, .BR, .MX, .CL…) ou encore en Asie (.ASIA, .HK, .KR…).

2.Des solutions à petits prix :

Toujours dans le souci de proposer une solution adaptée à vos besoins, Netissime élargit son offre de services, tout en faisant l’effort d’être abordable par tous : par exemple, Netissime propose l’enregistrement de noms de domaine à partir de 1 €/an, avec des services tels que : gestion DNS, protection du domaine contre le piratage, redirections mail et web, webmail compatible iPhone, trafic illimité, interface d’administration intuitive, support technique disponible 7/7j…

3.Une nouvelle solution e-commerce :

Netissime lance pour 2009 le pack E-boutique. Il s’agit d’une solution simple et ergonomique pour la création d’un site marchand complet et opérationnel en quelques clics. Via une interface intuitive, la boutique peut être paramétrée facilement grâce à de nombreux outils professionnels : plus de 250 modèles de site, boutique totalement personnalisable, système de commande avancée, module de gestion des commandes et des paiements par carte bancaire, paypal, chèque, virement (…), référencement principaux comparateurs de prix, statistiques…

4.Un nouveau serveur pour les petits sites … :

Netissime vient de se doter d’un nouveau serveur Atom à petit prix (39€/mois) Cette nouvelle solution est adaptée pour l’hébergement de petits sites ou pour un espace de stockage distant. Equipé du nouveau processeur Intel Atom, ce serveur allie performance et faible consommation électrique (seulement 4 Watt) à coût réduit. Cette gamme de serveur est équipée d’une mémoire vive de 1024 Mo, d’un disque SATA II de 250 Go, d’une connexion de 2 * gigabit ethernet, d’une bande passante garantie et d’un trafic illimité, d’une IP fixe et de nombreux services inclus : 5 noms de domaine offerts, interface Plesk 8.2, reboot différé, statistiques…

Pouvez-vous nous donner un exemple plus précis de pack à petit prix ?

UN exemple parlant est celui du nouveau pack « Hébergement Smart à 2,99 € /mois ! Idéale pour les particuliers et les associations qui souhaitent se lancer sur le web. Le PACK SMART comprend 1 nom de domaine, 1 compte mail, 1 Go d’espace disque avec trafic illimité, accès FTP illimité, gestion Html, Flash, Javascript et Ajax, interface d’administration Plesk, statistiques détaillées …

UN engagement écologique à saluer : Netissime propose deux gammes de serveurs écologiques : le VPS (Serveur privé virtuel) et le DDS (Serveur Dédié Dynamique). Grâce à la virtualisation des serveurs au moyen de la technologie Virtuozzo de SW Soft, la consommation électrique est considérablement réduite : un serveur DDS consomme jusqu’à 30 fois moins d’électricité qu’un serveur standard, tout en bénéficiant de performances optimales ; la consommation est également très faible avec notre nouvelle gamme de serveur dédié grâce au processeur Atom.

PLUS d’INFOS : Netissime

Netissime lance une nouvelle offre e-commerce clé en main : le pack E-boutique à partir de 19,99 €/mois

C’est officiel !
Netissime lance une nouvelle solution e-commerce, le pack E-boutique, pour tous ceux qui souhaitent développer rapidement et efficacement leur activité commerciale sur le Net ! Les futurs e-marchands peuvent créer facilement une boutique en ligne complète et adaptée à leur besoin en choisissant parmi les 3 packs disponibles sur www.netissime.com à partir de 19,99 €/mois.

Créer et gérer sa boutique en ligne en quelques clics à partir de 19,99 €/mois !
L’offre E-boutique est une solution complète, ergonomique et intuitive permettant de réaliser un site professionnel et fonctionnel, sans connaissance technique.

Via une interface intuitive, la boutique peut être paramétrée facilement grâce à de nombreux outils professionnels :

– Plus de 100 modèles de site totalement personnalisables
– Un système de commande avancée pour gérer en toute liberté vos ventes
– Un système intégré proposant tous les types de paiements (carte bancaire, Paypal, chèque, virement…), l’édition de factures, de bons de livraisons, de remises (…) pour faciliter toutes vos transactions
– Des partenariats exclusifs avec Google, Ebay, Paypal, Kelkoo, Shopping.com, Abprix (…) pour référencer rapidement et efficacement vos produits sur le net. Pour en savoir plus

Découvrir tous les avantages de la solution E-boutique

3 packs au choix pour une e-boutique adaptée à ses besoins à partir de 19,99 €/mois
Chacun des packs comporte un ou plusieurs noms de domaine offerts, un espace d’hébergement confortable, des comptes mail en complément de la plateforme e-commerce.

– Pour ses premiers pas dans le e-commerce : E-Boutique Small à 19,99 €/mois
– Pour une e-boutique avancée : E-Boutique Medium à 29,99 €/mois
– Pour une e-boutique totalement optimisée : E-Boutique XL à 49,99 €/mois

Découvrir l’ensemble de la gamme E-boutique

Contact Presse