Cycle de vie d’un nom de domaine

Un nom de domaine est un outil indispensable pour chaque projet web. Cependant, si on oublie de le renouveler, on risque de le perdre définitivement et le site sera indisponible sur son ancienne adresse et pedrera son classement auprès des moteurs de recherche. Pour éviter de se trouver dans une situation pareille, il est recommandé d’automatiser le renouvellement de son mon de domaine ou au moins de connaitre son cycle de vie afin de savoir comment agir face à chaque situation

Période de disponibilité

Chaque nom de domaine reste disponible chez l’ICANN pour aussi longtemps tant que personne ne veule le réserver. Les noms de domaine génériques (.COM, .NET, .ORG…) sont attribués selon le principe « Premier venu, premier servi », tandis que les (.FR, .UK ..) ne sont ouverts qu’aux personnes résidant dans ces pays.

Période de réservation

Si le nom domaine est réservé auprès d’un Bureau d’enregistrement (Registrar) pour une période allant de 1 à 10 ans, il sera affecté à un site web et ne pourra pas être acheté par quelqu’un d’autre.

Fin de la période de réservation

Si aucune demande de renouvellement n’a été reçue avant ou au jour de son échéance, le nom de domaine est considéré comme ayant expiré.

Période de grâce

Cette phase peut durer jusqu’à 45 jours à compter de la date d’échéance du nom de domaine et permet à son ancien titulaire de le renouveler hors délai.

Période de rédemption

Au cours de cette période, le nom de domaine est « gelé » pour 30 jours. Son ancien propriétaire peut demander sa restauration moyennant une surtaxe.

En cours de suppression

Cette phase de 5 jours est l’ultime étape avant la libération du nom de domaine dans le domaine public. A l’expiration de cette période, le nom de domaine redevient disponible et chacun peut le réserver à nouveau.

cycle de vie de nom de domaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *