L’AFNIC soutient les projets de gTLDs émanant de pays en voie de développement

L’AFNIC place la formation aux nouvelles technologies de l’information et de la communication au centre de sa stratégie de promotion des usages de l’internet. Ainsi, à l’occasion de la 42ème réunion ICANN, à Dakar, elle a choisi d’aider les projets de nouveaux gTLDs émanant de pays en voie de développement. Cette aide va se traduire par un abonnement exceptionnel du Fonds du Collège International de l’AFNIC, porté à 200 KE pour 2012 au lieu de 80 KE habituellement. Un soutien qui repose sur une aide financière, technique et sur le partage des connaissances.

Le Collège international compte à ce jour une trentaine de membres provenant de 17 pays, dont 13 NIC. Quatre continents sont actuellement représentés : l’Afrique, l’Amérique, l’Europe et l’Océanie.

À ces registres locaux s’ajoutent des organismes de formation (universités) et des prestataires.

La mission du Fonds du Collège international de l’AFNIC est de promouvoir des actions ou des réalisations venant renforcer le rôle des domaines internet de premier niveau (Top Level Domains) des pays en développement dans l’accompagnement de l’essor de l’économie numérique de leur pays respectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *